• Ban Pilation Laser

Risques de l'épilation laser

L’épilation laser est un traitement sûr, mais des effets secondaires, le plus souvent temporaires, sont possibles. Les effets indésirables comportent des marques plus foncées ou plus claires dont le risque est accru avec les couleurs de peau foncées ou a fortiori bronzées.

La survenue d’une brûlure superficielle n’est pas rare, elle se traduit par de petites « croûtelles » qui disparaissent en trois à cinq jours.

Les complications telles que brûlure profonde ou surinfection sont rares, les cicatrices sont exceptionnelles.

Des troubles de la pigmentation : hyperpigmentation (peau plus foncée que la normale) ou hypopigmentation (peau plus claire que la normale) peuvent survenir dans les semaines suivant le traitement mais sont presque toujours réversibles. Une pigmentation prolongée est parfois possible, particulièrement sur les peaux foncées.

Des repousses paradoxales ont été notées, notamment sur les joues (pommettes, favoris) lors du traitement d’un duvet.

Une repousse de poil paradoxale (indique la possibilité d’une pousse de poils en bordure de la zone épilée – cet effet secondaire est plus fréquent chez les patients à peau mate et sur certaines zones comme les pommettes, la face antérieure du cou, le bas des favoris, les mamelons, les seins ou les épaules chez la femme).

L’épilation laser est parfois moins efficace sur le front ou sur la nuque.