Vous connaissez vos troubles alimentaires?

Fodmaps, ne cherchez pas le rapport avec une carte routière, une application ou un nouveau système de guidage par satellite...

puisqu’il s’agit ici d’une autre réalité touchant de nombreuses personnes sans quelles le sachent. 

14971198 10210850465208119 1329508044 n.pngCes sucres présents dans les aliments, même les plus sains, sont peut être à l’origine de troubles digestifs. Derrière cet acronyme se cachent différents glucides présents dans une grande variété d’aliments et que certains d’entre nous ne parviennent pas à digérer. Résultat : ils fermentent et provoquent ballonnement, crampes et airs troubles digestifs souvent douloureux.

Il ne s’agit pas d’une maladie, puisque tous les organes fonctionnent correctement, mais d’une hypersensibilité de l’intestin. C’est vrai qu’en mangeant moins de pâtes et de pain, certains se sentent mieux. Mais cela n’est pas forcément à cause du gluten. Avant de prendre des médicaments ou d’adopter des régimes sans gluten, il vaut mieux commencer par s’alléger en « fodmaps ».

Où se cachent-ils ?

La plupart des additifs et des édulcorants en sont. Dans les plats tout préparés et les confiseries « sans sucres », on les trouve aussi majoritairement dans les aliments considérés comme « bons pour la santé ». Ils se dissimulent dans le sucre naturel des fruits ( fructose ), dans les légumes à fibres, les légume secs et les céréales, ainsi que dans le sucre des produits laitiers.

Contrairement au gluten ou au lactose, nous ne sommes pas intolérant à tous les « fodmaps ». Vous pouvez tout de même profiter de vos aliments préférés, à condition de bien les mâcher et de les déguster en petites quantités. Difficile d’indiquer un seuil, c’est une question de tolérance individuelle.

Vous pouvez supporter un peu les « fodmaps », beaucoup ou pas du tout. Vous pouvez aussi être intolérant à une seule famille…

Comment les repérer ?

Vous ne « savez » pas à priori lesquels vous conviennent, vous les « ressentez » quand la digestion n’est pas sereine et que, dans l’heure qui suit le repas, vous vous sentez gonflé, ballonné, avec des gaz, des douleurs abdominales, il faut vous interroger sur ce que vous venez de manger et en quelle quantité.

Un ventre glonflé le matin est un signe de troubles digestifs du aux « fodmaps », tout comme l’alternance de constipation/diarrhée, d’eczéma…

Une visite au centre auprès de notre médecin nutritionniste va permettre de vous assurer que vos douleurs ne sont pas pathologiques. Mais, pour identifier le ou les coupables, il n’y a que vous. C’est d’ailleurs la clé : être à l’écoute de son corps et de ses sensations.

On évite tous les « fodmaps », puis on les réintroduit famille par famille ( fructose, oligosaccharides… ) afin d’identifier les sucres qui posent problème. La perméabilité de votre barrière digestive s’améliorera. Vous deviendrez moins sensible à certains aliments, leur digestion s’améliorera. 

Articles en relation

Suivez-nous aussi sur
Copyright © 2015 - 2020 nutriesthetic.be | Boulevard de Douai 68/1 - 4020 Liège Belgique | Téléphone: +32 (0)4 342 66 51