N'allez pas au soleil après un verre (d'alcool)!

Votre centre Nutriesthetic à Liège va profiter du mois d’août pour vous accompagner avec des conseils pour vous protéger du soleil !

Capture décran 2017 08 09 à 13.41.00Que le temps soit couvert, clair, ou nuageux il ne faudra pas se laisser avoir par le rayonnement ultraviolet. 

À la montagne, à la mer, en ville ou à la campagne, l’association soleil et alcool ne fait bon mélange. 

Simplement parce que sous l’effet de la chaleur, l’organisme supporte moins facilement le vin, la bière et les alcools forts. 

Quelles conséquences ? Et surtout comment se protéger ?

A l’heure du déjeuner, après une journée de plage ou une session de sport, l’heure de l’apéro est vite venue. Mais sous la chaleur, ce moment plaisir peut s’avérer dangereux. En fait l’alcool empêche l’organisme de réguler sa température à 37°C. Appelé hyperthermie ce phénomène favorise les coups de chaleur et les insolations. Il survient surtout entre 12h et 16 heures, parfois aussi plus tard dans la journée s’il fait vraiment très chaud.

L’alcool accentue les symptômes liés à la déshydratation : un assèchement de la bouche et de la peau, une intense et soudaine soif, des rougeurs sur le visage.

Autre risque, l’alcool augmente la sensibilité de la peau aux rayons UV.

Pour limiter ces risques, consommez sans excès dans des espaces ombragés. Enfin, évitez la baignade après avoir bu.

Il faut impérativement boire de l’eau en quantité suffisante (1,5l à 2l chaque jour). L’eau est à la fois indispensable pour compenser les pertes liquidiennes (sudation normale ou augmentée en cas de chaleur et d’exercice physique). 

Articles en relation

Suivez-nous aussi sur
Copyright © 2015 - 2020 nutriesthetic.be | Boulevard de Douai 68/1 - 4020 Liège Belgique | Téléphone: +32 (0)4 342 66 51