Vous préférez l’acide hyaluronique sous forme d’injection ou en cosmétique?

Premier point certainement le plus important.

Capture décran 2017 09 11 à 18.43.04Il est naturellement présent dans de nombreux organes, et plus particulièrement dans la peau qui contient 50% de la quantité de l’oganisme, pour assurer à la peau de la fermeté et de la souplesse mais aussi bien-sûr de l’hydratation. 

Son histoire ? 

Isolé au début des années 1930 dans l’oeil de boeuf par deux chercheurs allemands, l’acide hyaluronique est aujourd'hui fabriqué par biosynthèse et constitue le composant incontournable des crèmes, gels, masques de l’industrie cosmétique. 

Le problème ? Il est dégradé naturellement 

Il est sans cesse fabriqué et dégradé au jour le jour. Notamment dans les dernières couches de l’épiderme, où il est produit par des cellules ( kératinocytes ) pour aller se nicher dans l’espace intercellulaire dans les deux couches supérieures de l’épiderme. Mais nous le trouvons majoritairement dans le derme pour se lier aux fibres élastiques. 

Son fonctionnement ? 

Pour mieux comprendre pourquoi il est tant apprécié, il faut se plonger dans sa structure qui est composée de petites molécules de sucre liées les unes aux autres pour avoir le pouvoir de capter comme une éponge de grandes quantités d’eau. Voilà pourquoi il préserve l’hydratation et l’élasticité de la peau.

Un réel intérêt en cosmétique ?

Oui, car avec l’âge le niveau diminue jusqu'à disparaitre dans l’épiderme, laissant la peau déshydraté, plus fine et avec les fameuses rides de déshydratation. 

Les injections vont pouvoir, elles, réhydrater en profondeur la peau et recréer des volumes. 

Suivez-nous aussi sur
Copyright © 2015 - 2020 nutriesthetic.be | Boulevard de Douai 68/1 - 4020 Liège Belgique | Téléphone: +32 (0)4 342 66 51