• Accueil
  • News
  • News
  • La prévention comme nouveau dada de la médecine esthétique

Avec le boom de la médecine prédictive, il était inévitable que la médecine esthétique change de cap pour devenir encore plus engagée.

Cette direction nous l’avons déjà prise depuis un moment chez Nutriesthétic en vous proposant des actes esthétiques combinés avec la micronutrition.

14249148 10210250928900086 1141027123 nLes injections d’acide hyaluronique, d’inducteur collagénique, de toxine botulique, de skinboosters sont pratiquées de plus en plus jeune. L’envie de maintenir sa beauté est donc omniprésente dans une approche esthétique. 

En complément dés la vingtaine, même quand les rides ne sont pas encore installées, il ne faut pas faire impasse sur quelques étapes: 

• L’hydratation avec un soin hydratant qui aidera à nourrir la peau

• La protection avec une crème solaire dès qu'on pratique une activité extérieure.

• Le bon nettoyage de votre peau pour éliminer les impuretés qui l’engorgent, avec un nettoyant purifiant sans alcool, sans savon, non desséchant.

• L’amélioration du renouvellement cellulaires pour conserver un teint éclatant mais aussi équilibrer l’écoulement du sébum. 

Quand les rides sont déjà présentes, que les taches apparaissent et que la peau se relâche, il vaut mieux passer à l’action avec des techniques ciblées. 

Pour le regard, il faut prendre en compte trois éléments qui le ternissent. 

La paupière tombante pourra dans certains cas être traitée par la toxine botulique ( Botox ) pour dégager le regard des paupières tombantes en relevant le sourcil.

Pour les cernes, plusieurs solutions sont disponibles ; sur les cernes pigmentés ou bleutés, les techniques comme le peeling ou le laser permettent de déloger le pigment, de réparer et densifier le derme, ce qui diminuera la transparence, responsable de l'aspect coloré.

Les cernes creux sont, eux, traités avec des injections de comblement pour réparer et tonifier les volumes perdus. Quant aux poches, ces amas disgracieux de graisse sous les yeux, on s'en débarrasse par la chirurgie.

Les rides entre les sourcils donnent l'air fatigué, stressé, sévère... Rien de très engageant! Vous pouvez avoir recours à des injections de toxine botulique pour estomper ces rides. 

Nouvelle stratégie, lutter contre le relâchement. Surtout quand les traits se creusent, on peut travailler sur la perte de volume. Par exemple en complément d’injections de comblement il est possible d’agir sur la laxité cutané avec la radiofréquence en quelques séances . Retour sur investissement garanti!

Il ne faut pas omettre que 30% du vieillissement est génétique, les 70% restants étant dus à l'environnement: rayons UV, pollution, vent, froid, sécheresse... Adopter une bonne routine de soins chaque jour peut donc déjà freiner les attaques du temps…