• Ban Pilation Laser

Epilation laser du torse

epilation torse1L'épilation du torse est une zone assez demandée par les patients.  La zone est généralement couverte de poils de bon calibre et réagit généralement bien au traitement d'épilation laser. Il existe très peu de zones à risque (zones de duvet par exemple).

Les partie latérales du thorax peuvent être recouverte d'un poils de type duvet. Il existe alors un risque de moins bonne efficacité ou de stimulation paradoxale à ce niveau (transformation du duvet en longs poils fins assez dur à traiter par la suite).

Les poils de la zone thoracique sont habituellement de gros calibre. Ils ne posent pas de grande difficulté de prise en charge. Il convient cependant d'informer les patients de la nécessité de bien délimiter la zone à traiter, surtout quand, dans l'environnement, se trouvent des plages de duvet afin de ne pas provoquer de stimulation. On peut parfois trouver une zone de duvet sur les côté de la poitrine.

Il convient d'être vigilant dans le traitement des patients porteurs d'antécédents de cicatrices chéloides ou hypertrophiques, surtout dans la zone du sternum. En cas de surdosage ou brulure, il est possible de favoriser une survenue de cicatrice chéloide.

La zone du mamelon est généralement très pigmentée (présence de mélanine) et peut brûler sous le laser. Les médecins évitent généralement ces zones lors du traitement.

Le cycle du poil est lent sur le thorax. Aussi les séances d'épilation sont relativement éloignées, environ toutes les 8 à 10 semaines. Les patients sont invitées à raser cette région pour optimiser l'efficacité du laser et limiter les risques. On compte en général entre 8 et 10 séances pour épiler un torse.